vendredi, 23 décembre 2022 20:06

En 2022, les affaires Nira Ashraf et Salma Bahgat ont suscité l’émoi en Égypte. Il s’agit de revenir sur les faits, le déroulement judiciaire de ces deux affaires et les jugements expéditifs qui en ont découlé.

mercredi, 21 décembre 2022 14:25

« Dans toute la Méditerranée, la notion d’honneur se situe entre les jambes des femmes »

Ömer Zülfü Livaneli, Délivrance – Gallimard, 2006.

mardi, 15 novembre 2022 23:45
La Libye est un État musulman sunnite et connu historiquement pour suivre le rite malikite. Toutefois, il existe en Libye une autre école juridique musulmane appelée l’école ibadite.  Cette école juridique (d’après certaines sources ibadites) se répand en Libye depuis le début du deuxième siècle de l’hégire, soit le 8ème siècle du calendrier grégorien.[1] Aujourd’hui, elle est présente, essentiellement à Djebel Nefousa et à Zuwara dont les habitants sont majoritairement Amazighs.[2] Selon le Congrès national des Amazighs de Libye (CNAL),[3] le nombre de musulmans ibadites en Libye se situe entre 300 000 et 400 000, il s’agit donc d’un groupe religieux numériquement inférieur au reste de la population qui s’élève à 6,9 millions d’habitants.[4] Les ibadites sont des musulmans qui suivent le rite ibadite dont le nom dérive de ‘Abd Allah Ibn Ibad Al-Tamimi (m.708). Il s’agit d’une des écoles juridiques les plus anciennes de l’islam, sa fondation remontant, selon des sources ibadites, à l’Imam Jabir Bin Zayd Al-Azdi (m.711) disciple des compagnons du Prophète de l’islam.[5]